Actualités EnR

Banon : Elzeard propose une simulation à Notre Dame des Anges

Nous relayons une invitation du collectif Elzeard Lure-en-Résistance, dimanche 30 janvier à 14 h sur le site du projet Plan de Banon.

Le chant des sirènes agrivoltaïques

Le journal Libération a publié un article intéressant sur les stratégies cachées derrière les intentions vertueuses de l’agrivoltaïsme. La Chambre d’agriculture 04 s’exprime aussi.

Banon : le photovoltaïque opaque

La justification de l’emplacement du projet de Plan de Banon repose sur l’existence d’un ancien projet de silo militaire non finalisé, constituant un site anthropisé, ce qui correspond à l’un des critères de la doctrine départementale pour le choix des implantations photovoltaïques. Mais la part anthropisée ne représente que 2,8 ha sur les 14,5 prévus, et ne sera d’ailleurs pas entièrement utilisée.

Eoliennes : le tribunal reconnaît le trouble du voisinage

La Cour d’appel de Toulouse condamne les sociétés gestionnaires des éoliennes à indemniser les victimes pour l’ensemble des préjudices subis : souffrances endurées, perte de valeur de leur bien immobilier et préjudice moral.

Vive le vent ! *

La cause éolienne souffre dans l’opinion. Les vents portants semblent moins propices. Serait-ce pour de bonnes raisons ?

Rapport RTE : le rêve et la réalité du tout électrique

RTE, gestionnaire du Réseau de transport français, a récemment publié les conclusions d’une étude approfondie sur la faisabilité des différents scénarios envisagés pour atteindre les objectifs de décarbonation fixés par l’Etat : « Futurs Énergétiques 2050 – principaux résultats ». C’est clair, rationnel… et sans équivoque : le combat pour la défense de notre environnement va sérieusement se compliquer.

Bilan carbone des panneaux photovoltaïques, pas si clair …

Le bilan carbone des panneaux photovoltaïques ne s’arrête pas aux frontières de la France… Pour les panneaux photovoltaïques, le calcul doit être global : celui de leur fabrication est dramatique.

Vade-mecum du résistant – stratégie, plan de bataille et outils

Le maquis des opposants aux EnR industrielles s’organise et fait circuler des recettes de combat. A lire absolument !

Entendez-vous souffler le vent des maires ?

Le collectif « Vent des maires » regroupe tous les maires de France qui ont senti le besoin de s’unir pour résister au rouleau compresseur éolien de l’état, qui menace leur commune sans même leur demander leur avis.

Menaces sur la forêt

La biomasse forestière en général, et son application outrancière dans notre région, à Gardanne, font peser des menaces importantes sur notre capital forestier – la montagne de Lure est directement ciblée.

Le respect de l’environnement et des procédures face à l’Europe

Nous avions publié en décembre 2020 une analyse de la loi ASAP que nous contestions. À son tour, l’Europe interpelle le gouvernement français.

Le poids des associations, le choc des résultats

Quelques bonnes et formidables nouvelles viennent au secours des bénévoles et adhérents d’associations comme Amilure qui s’engagent au quotidien.

Châteauneuf-Val-Saint-Donat : l’opérateur en veut plus !

Sonnedix souhaite réaliser une deuxième centrale photovoltaïque au sol au lieu-dit Les Marines sur la commune de Chateauneuf-Val-Saint-Donat. le MRAe a de sérieuses réserves et Amilure est contre.

Qui dira la misère de l’opérateur EnR ?

Les populations se crispent, les collectivités tergiversent, les instances dictent leurs positions, les associations se structurent, les médias doutent, et les politiques se contredisent… Ah, la vie est bien dure pour le petit opérateur.

2050 : le rêve électrique

Répondant à une commande du ministère de la transition énergétique, la RTE (réseau de transport et d’électricité) et l’AIE (agence internationale de l’énergie) ont publié un rapport portant sur les conditions de faisabilité technique de scénarios à forte pénétration de renouvelables en France.

Alerte ENR : la région attaque – réagissez !

Nous assistons à une montée en puissance spectaculaire de la colonisation photovoltaïque et éolienne par la région, en même temps qu’au rabotage des outils de discernement permettant de distinguer les projets vertueux des atteintes à la nature injustifiées. Mais nous pouvons intervenir.

La loi ASAP, ou la stratégie du bâillon

Sommé d’ouvrir la politique de développement des énergies renouvelables à la concertation publique, l’État répond en institutionnalisant l’opacité et le passage en force.

Retour en haut