Chers amis de la montagne de Lure et du plateau d’Albion, chers adhérents, chers sympathisants, chers visiteurs,

Vous consultez actuellement le nouveau site Web d’Amilure, l’association « Les Amis de la Montagne de Lure ».

Après trois ans d’existence et d’évolution, il était nécessaire de vous offrir un environnement et une base de connaissances et de données à la mesure des enjeux qui sont les nôtres à savoir : protéger la montagne de Lure et le plateau d’Albion. Ce nouveau site est le produit de ce chantier qui nous a permis de rendre disponibles de très nombreuses informations, de restructurer notre communication en ligne et de définir une nouvelle identité visuelle. Nous vous invitons à en faire le tour – vous pouvez notamment consulter l’article d’accompagnement du nouveau visiteur : Amilure et vous.

Nous espérons qu’il vous plaira et qu’il répondra à vos attentes. N’hésitez pas à nous laisser votre avis sur le site, par exemple en commentaire de cet article, et à le partager sur les réseaux sociaux.

Pensez à vous abonner à notre lettre et aux nouvelles publications du site, à droite dans toutes les pages. Vous trouverez aussi dans cette colonne l’index des projets que nous suivons, qui vous permettra d’accéder aux informations en regard, ainsi que nos derniers Tweets.

Bonne visite.

Amilure fait peau neuve

5 commentaires sur “Amilure fait peau neuve

  1. bravo ! Pour le site, je n’ai pas tout visité, mais ça fonctionne rudement bien, et joliment, c’est plus-mieux qu’un coup de pinceau !
    Bravo ! Le monde numérique accélère les échanges d’informations et de décisions. On peut regretter le courrier papier et les petites annonces, j’aime aussi le temps du crieur municipal, mais il n’est plus possible de faire l’impasse sur les réseaux numériques. L’administration rogne, et c’est un euphémisme, les espaces de concertation, et les décideurs utilisent abusivement, car de manière confidentielle, la consultation numérique pour exclure les citoyens de l’information.
    Il est plus que jamais nécessaire d’utiliser la force des réseaux sociaux pour informer, mobiliser, résister, contre la prédation des espaces naturels. Leur utilité se mesure aussi, ailleurs, contre les dictatures.
    Bien à vous

  2. Merci pour les compliments. Ce site est effectivement l’aboutissement d’un long travail de réflexion et de mise en œuvre. Pour ce qui est des réseaux sociaux comme FB , Tweeter, Linkedin, Instagram, Snapchat qui peuvent être comme la langue d’Esope la pire et la meilleure des choses, nous sommes très attentifs à être rigoureux pour éviter les infox et sommes vigilants sur le dilemme que vous soulignez.

  3. Bravo pour cette rénovation ! Grande clarté du graphisme, richesse du contenu, quel travail !
    Il est dommage qu’une fois de plus, la nécessaire communication/information soit polluée par la présence des réseaux dits “sociaux” (des fléaux en fait) particulièrement consommateurs d’énergie inutile, sans parler de leur nocivité sociale et philosophique.
    Amilure, à l’instar d’autres mouvements, serait tout à son honneur si elle montrait qu’on peut communiquer efficacement, être présent, sans passer par ces monstruosités, et ne pas ainsi entrer dans une contradiction entre ce qu’on défend et les outils pour le faire.
    Je me répète, mais je continuerais inlassablement ce combat contre ces monstres diaboliques.

    1. Il est pratique d’invoquer les forces du mal pour expliquer les comportements humains qui nous dérangent. Il reste que, comme toujours, quand on voit un problème, c’est le sien. Il y a dans la virulence de ce commentaire les prémisses d’un intégrisme qui ne dit pas son nom, et qui flaire l’inquisition. C’est plutôt ça qui effraie, finalement. « Les convaincus sont terribles », écrivait Vallès.

Répondre à Amilure Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut