Le 1er juillet 2020

Les éoliennes envahissent la Montagne Sainte Victoire… Le chantier a commencé. À quand la Montagne de Lure et le Plateau d’Albion ?

On voit en en-tête 5 éoliennes en cours d’érection. 8 autres sont déjà érigées. 22 sont prévues.

Au mépris du jugement du Tribunal Administratif de Toulon du 10 février 2020  annulant les décisions prises en 2015 par le Préfet du Var,  les travaux sur le chantier se poursuivent.

L’opérateur Provencialis  tente de  nous mettre devant un fait accompli et irréversible.

C’est inacceptable !

La Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France (SPPEF) a déposé un référé le 7 mai 2020 pour arrêter les travaux.
Rien ne bouge encore, que fait la justice face à une procédure d’urgence !

Il faut sauver le paysage de Cézanne.

Pétition

14 associations extrêmement choquées par cette situation ont signé une lettre ouverte au Président de la République lui demandant de protéger la montagne Sainte-Victoire d’un parc de 22 éoliennes de 125 m de haut (soit deux fois la hauteur des tours de Notre-Dame de Paris), situé à seulement 10 km de son sommet du Pic des Mouches. Elles réclament la suspension des opérations de défrichement et de coulage des socles en béton.

Amoureux de la Montagne Sainte-Victoire (et de la Montagne de Lure !) Participez en signant cette pétition !

Les chiffres extravagants du Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires (SRADDET) en PACA prévoient 170 éoliennes de 3,5 MW (200 m de haut) d’ici à 2030 et 370 d’ici à 2050…

page 176 du SRADDET prescriptif.

La Montagne de Lure est en première ligne !

Au secours ! Giono, ils sont devenus fous !

 

Lettre N° 22

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut