Ongles : la LPO et FNE montent aussi au créneau !

Amilure avait déposé un recours contre le projet photovoltaïque de Seygne le 15 juillet dernier. La Ligue pour la Protection des oiseaux (LPO Paca) et France Nature Environnement (FNE 04) ont aussi déposé leur propre recours au Tribunal administratif de Marseille. FNE 04 avait effectué un recours gracieux en avril 2020 auprès du préfet qui l’avait rejeté.

À cette occasion,  un communiqué de presse conjoint a été publié le 10 novembre.

 

index projet : #ongles-seygne
Ongles : la LPO et FNE montent aussi au créneau !

3 commentaires sur “Ongles : la LPO et FNE montent aussi au créneau !

  1. Des panneaux photovoltaïques pourquoi pas puisque, même sI ce n’est pas la panacée universelle, c’est toujours mieux que les énergies fossiles mais certainement en détruisant une forêt comme c’est le cas sur notre commune. Et surtout pas de connivence avec Engie Green, on ne pouvait pas choisir pire !!!

  2. Malheureusement nous avons sur cette commune à une municipalité qui depuis quelques années autorise tous les projets porteurs de pollution destructeurs de l’environnement et dire que beaucoup sont originaires de cette commune. Quelle honte.

  3. C’est inadmissible qu’on valide de tel projet et encore plus abject qu’un Préfet le tolère. Hélas depuis que les préfets se suivent dans le 04 aucun n’a pris de bonne décision concernant la protection de la nature. Les influences sont grandes on dirait!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut