Venez participer, dimanche 20 février à Ongles (voir le flyer), à la découverte de la forêt de Seygne, dans le cadre de la journée mondiale des zones humides, et manifester avec nous votre indignation et votre refus du viol de notre patrimoine naturel et culturel.

Ils ont détruit la voie romaine et mutilé la forêt

Amilure et des riverains amoureux de leur environnement ont pu constater de visu que la zone humide de la forêt de Seygne, déjà menacée par un projet de centrale photovoltaïque, ainsi que la voie romaine qui la longe (voir carte), ont été saccagées par un chantier commandité par Enedis.

Il s’agit de l’enfouissement d’une ligne électrique qui collecterait la production d’une centrale photovoltaïque à Revest-du-Bion vers le poste source de Limans. Les projets industriels similaires d’Ongles, de Banon et des Omergues pèsent forcément aussi dans la définition de ce tracé.

La première partie du chantier (la ligne n’est pas encore enfouie) a consisté à doubler la largeur de la voie romaine qu’emprunte malheureusement ce tracé, ainsi qu’à en évacuer le pavage deux fois millénaire sur le bas côté, sans ménagement pour cet héritage de l’antiquité.

Cet élargissement s’est fait brutalement, par des engins, sans aucun respect pour ce milieu naturel que nous tentons de défendre, ni pour les arbres bicentenaires qui ont été mutilés sans vergogne.

Des mottes de terre et des pierres anciennes sont entassées sur la zone humide comme si ce milieu fragile pouvait servir de décharge.

Pourquoi toutes ces atteintes à l’écosystème, à la biodiversité, à la flore et au patrimoine millénaire ? Au nom de quel intérêt ? Pourquoi RTE, le gestionnaire du réseau, et Enedis, le commanditaire du chantier, ne portent-ils aucune attention à l’impact de leurs travaux de connexion ? L’enfouissement de la ligne va-t-il encore aggraver le massacre ?

S’agissant d’un chemin communal, la mairie d’Ongles est forcément au courant de ces travaux. A-t-elle accordé son autorisation ? Et les différentes instances ont-elles donné un avis favorable ? Quel est le poids des opérateurs dans ces agissements ?

Pour l’heure, la chaîne de responsabilité reste opaque mais nous allons nous attacher à la faire émerger. Nous ne manquerons pas de faire connaître le résultat de cette enquête à nos adhérents, nos sympathisants et nos lecteurs.

Qui ne partagerait notre inquiétude : un patrimoine historique et naturel sacrifié au prétexte de la connectivité d’installations industrielles. Le déploiement aveugle d’EnR, sans réflexion ni respect de l’environnement, est le principal vecteur du saccage de la biodiversité et du patrimoine commun.

Journée mondiale des zones humides

Dans ce contexte d’accablement et d’affliction, au moment où nous nous apprêtions plutôt à célébrer la biodiversité d’un milieu humide rare en nos contrées, la forêt de Seygne, il s’agira maintenant de lever nos boucliers et d’exprimer notre refus catégorique de telles actions destructrices, avant de demander des comptes aux responsables dès que nous les aurons identifiés.

Forêt de Seygne : massacre au bulldozer !

3 commentaires sur “Forêt de Seygne : massacre au bulldozer !

  1. les dérives des écologistes qui se prétendent des protecteurs de la nature mais qui cautionnent ce genre de procédé sous le prétexte d’énergies renouvelables,même chose pour les éoliennes qui dénaturent tout et dont le reciclage est impossible,le seul moyen qu’ils ont trouvé pour les palles défectueuses est de les enterrer et elles ne se désagrègent pas avec le temps,dans milles ans,elles seront encore là !!! Le désastre écologique est perpétré par ceux qui se disent les défenseurs de la nature,la faune et la flore sont en grave danger et c’est ce qui causera la perte de l’être humain !!!!!!!!!

  2. C’est un pur scandale, comme a l’habitude Enedis joue la carte du Fait accompli. Pas vu pas pris mais les degats sont faits et peu importe l’autorisation. Ces gens sont des vauriens. Des salopards qu’il va dalloir stopper ” quoiqu’il en coute”. Marre , assez !! Action , rebellion. Dites STOP a ces agissements . Va falloir se mobilisrr et pas qu’avec de belles phrases

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut