Vade-mecum du résistant – stratégie, plan de bataille et outils

L’injonction paradoxale à laquelle nous sommes confrontés depuis plusieurs années (à savoir sacrifier la nature pour sauver la planète, au nom des chevaliers purs et sans reproches de l’éolien et du photovoltaïque) ne donne aucun signe de faiblesse – bien au contraire.

Dans cette atmosphère de guerre où l’on parle d’attaque et de défense, et où les salves politiques et administratives sont croissantes, on entend aussi, de plus en plus distinctement, la grogne de la résistance qui s’organise, notamment dans le camp des élus qui, heureusement, ne sont pas tous sensibles aux sirènes strictement (et cyniquement) financières des coalitions politico-industrielles à dents longues.

C’est dans ce contexte qu’une fédération d’associations à vocation anti centrales industrielles éoliennes, Vent de colère (dont Amilure est membre), a récemment publié un document riche et bien construit qui constitue en quelque sorte le manuel du combattant, le vade-mecum du résistant. Bien que cette documentation soit très orientée éolien, elle reste largement transposable aux enjeux photovoltaïques de même nature.

Le document en question, qui compte tout de même 36 pages, s’ouvre sur ce tableau de synthèse :

 
© Vent de colère – cliquer pour agrandir, consulter le PDF plus bas pour accéder aux liens

On voit tout de suite les grands axes de la stratégie : les actions possibles à chaque phase du projet, les impératifs d’information, de regroupement et de communication, la boîte à outils de l’opposition administrative et juridique – et ne jamais s’avouer vaincu.

Tous ceux qui, localement, sont confrontés à des projets de ce type trouveront dans « S’opposer à un projet éolien » une mine d’informations et aussi des encouragements à agir. A consommer sans modération et à partager.

Vade-mecum du résistant – stratégie, plan de bataille et outils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut